Copiez, donnez et modifiez mes textes

Créé par DiChim Zoug le Wed 07 May 2014

Copiez, donnez et modifiez mes textes

Hier, c’était la journée contre les DRM. Ces petites saloperies verrous qui embêtent les acheteurs honnêtes d’œuvres numériques et les empêchent de faire tout ce qu’ils veulent de ces dernières. Par contre, cela ne pose pas de gros problèmes aux pirates, car ils les font sauter, somme toute, assez facilement pour la plupart.

Bref, les DRM participent d’un sentiment de suspicion généralisée, sans régler un quelconque problème à part celui de la croissance du chiffre d’affaires des entreprises qui les conçoivent.

En tant qu’acheteur, je refuse tout simplement d’acheter une œuvre si elle est DRMisée (bouh ! Le vilain mot !). Ce n’est pas que je veux la distribuer à toutes mes connaissances ou la mettre en partage sur le net. C’est tout simplement que je veux pouvoir lire mes ebooks ou écouter mes albums en FLAC (non je n’achète pas non plus de musique avec perte et donc en mp3) dans cinq ans, ou dans dix ans lorsque les sites où je les ai achetés seront morts. Je veux pouvoir en faire des sauvegardes, les changer de format pour pouvoir en profiter sur le matériel et avec les logiciels qui existeront dans vingt ans. Pour que je l’achète, une œuvre numérique doit donc être sans verrou, dans un format ouvert et de préférence libre.

Pub ! ;-) Pour les plus aventureux, ma nouvelle Cauchemar numérique évoque justement ces problèmes.

En tant qu’auteur amateur (plus très actif) qui diffuse ses textes sous Licence Art Libre, les DRM sont tout simplement inconcevables, car ils sont un frein à la copie, à la diffusion et la modification.

L’énorme majorité des éditeurs et des auteurs n’ont pas choisi de publier leurs œuvres sous licence libre ou de libre diffusion. Parmi eux, certains ont décidé de faire confiance aux lecteurs et n’utilisent pas de DRM. C’est très bien et il faut les encourager en achetant leurs livres, et en en parlant autour de soi. Mais ne les partagez pas sans le consentement de leurs éditeurs et auteurs !

Si vous voulez absolument donner et partager des œuvres, vous n’avez qu’à piocher chez ceux qui ont fait ce choix et l’encouragent avec l’utilisation des licences libres et de libres diffusions, ils en seront très heureux.

Pour finir : tout est dans le titre. ;-)