Bienvenue sur Chimeres.org

Chimeres.org est petit site dans sur lequel je partage quelques uns des modestes textes que j'ai commis dans le domaine de ce que l'on appelle les littératures de l'imaginaire, c'est à dire la Science-fiction, la Fantasy et le Fantastique.

Comme le mot partage a été laché, sachez que les textes de ce site sont mis à disposition selon les termes de la Licence Art Libre. Vous trouverez un exemplaire de cette licence sur le site Copyleft Attitude (http://artlibre.org) ainsi que sur d'autres sites.

Vous trouverez une petite explication de ce choix sur cette page.

Si vous souhaitez obtenir les sources de mes textes dans un format plus pratique, n'hésitez pas à me le demander sur la page de contact.

Tout commentaire est le bienvenu.

Merci de votre visite.

Rencontre

Le train est à quai pour quelques minutes encore. Je monte dedans, et m’assois à ma place habituelle. J’ai de la chance, c’est la première gare de la ligne, il y a donc, presque toujours, de la place. J’élève le son de mon lecteur audio pour m’isoler des conversations et des bruits ambiants. Puis je sors mon livre de mon sac. Enfin, pour être plus exact, j’essaie de sortir le livre de mon sac, car avec mon bras, ce n’est pas si évident. Ça m’apprendra à jouer les guignols en vélo. Je suis bon pour un mois de plâtre et sûrement une belle cicatrice au-dessus du poignet gauche. Malgré la difficulté, j’arrive à attraper le bouquin, mais j’ai à peine l’ouvrage entre les mains, qu’il appairait dans mon champ de vision.

Lire la suite de Rencontre

A l'ombre de la Ville lumière

Une fois à la gare, Raymond, l’agent du Simplon Orient Express qui va s’occuper de nous, nous communique quelques renseignements et documents sur le voyage à venir. Nous disposons ainsi d’un plan avec l’ensemble des lignes de l’Orient Express, d’un fascicule avec les horaires de départ et d’arrivée aux différentes étapes du parcours ainsi que d’étiquettes à mettre sur nos bagages. C’est le début d’un long voyage qui sera, j’en suis sûr, passionnant.


Lire la suite de A l'ombre de la Ville lumière

Le train fantôme

Le lendemain de cette macabre découverte (pauvre Beddows, il était si fidèle à ce bon Julius), nous n’avons finalement que peu de temps pour parler des recherches effectuées par Kate à la bibliothèque. Nous passons la journée à préparer notre voyage et nous rendons à la gare pour prendre nos billets pour trois couchettes simples dans deux wagons séparés. Kate sera dans le premier wagon et Wentworth et moi, nous irons dans le troisième. Le départ est programmé pour le lendemain à 14 h 55 à partir de la gare Victoria. Nous devons nous y présenter une heure en avance afin d’être pris en charge par monsieur Marchand pour nos bagages et répondre à nos questions éventuelles sur le voyage.


Lire la suite de Le train fantôme

Pauvre Julius Smith

Je pense que je n’ai pas fini de regretter ce maudit jour d’avril 1922 ou par bravade je me suis retrouvé entrainé dans des aventures pour le moins étranges.


Depuis notre confrontation avec le monstre ailé, Kate et moi avons gardé le contact. Nous nous rendons mutuellement visite de temps à autre et aimons discuter tranquillement de ce qui nous est arrivé ou des faits étranges relatés par les journaux. Le professeur Smith nous accompagne ou nous invite parfois.


Fin décembre, nous recevons de sa part une invitation à la « conférence du Challenger » à l’Imperial Institute, pour la soirée du 2 janvier 1923.


Lire la suite de Pauvre Julius Smith