cthulhu

A l'ombre de la Ville lumière

Une fois à la gare, Raymond, l’agent du Simplon Orient Express qui va s’occuper de nous, nous communique quelques renseignements et documents sur le voyage à venir. Nous disposons ainsi d’un plan avec l’ensemble des lignes de l’Orient Express, d’un fascicule avec les horaires de départ et d’arrivée aux différentes étapes du parcours ainsi que d’étiquettes à mettre sur nos bagages. C’est le début d’un long voyage qui sera, j’en suis sûr, passionnant.


Lire la suite de A l'ombre de la Ville lumière

Le train fantôme

Le lendemain de cette macabre découverte (pauvre Beddows, il était si fidèle à ce bon Julius), nous n’avons finalement que peu de temps pour parler des recherches effectuées par Kate à la bibliothèque. Nous passons la journée à préparer notre voyage et nous rendons à la gare pour prendre nos billets pour trois couchettes simples dans deux wagons séparés. Kate sera dans le premier wagon et Wentworth et moi, nous irons dans le troisième. Le départ est programmé pour le lendemain à 14 h 55 à partir de la gare Victoria. Nous devons nous y présenter une heure en avance afin d’être pris en charge par monsieur Marchand pour nos bagages et répondre à nos questions éventuelles sur le voyage.


Lire la suite de Le train fantôme

Pauvre Julius Smith

Je pense que je n’ai pas fini de regretter ce maudit jour d’avril 1922 ou par bravade je me suis retrouvé entrainé dans des aventures pour le moins étranges.


Depuis notre confrontation avec le monstre ailé, Kate et moi avons gardé le contact. Nous nous rendons mutuellement visite de temps à autre et aimons discuter tranquillement de ce qui nous est arrivé ou des faits étranges relatés par les journaux. Le professeur Smith nous accompagne ou nous invite parfois.


Fin décembre, nous recevons de sa part une invitation à la « conférence du Challenger » à l’Imperial Institute, pour la soirée du 2 janvier 1923.


Lire la suite de Pauvre Julius Smith

Un monstre ailé venu du passé

Je m’appelle Simon Winter. Je suis Américain de nationalité et médecin de profession.

J’ai longtemps travaillé à la faculté de médecine de l’université de Boston, mais je suis installé depuis cinq ans à Londres où j’ai un cabinet qui me permet de vivre confortablement.


J’ai déjà connu, par le passé, des événements inhabituels et étranges, ce qui a provoqué chez moi un goût prononcé pour les phénomènes inexpliqués. Toutefois, une aventure toute récente m’a décidé à tenir ce journal en guise de témoignage.


Mais laissez-moi vous conter ce qu’il se passa :

Lire la suite de Un monstre ailé venu du passé

Appelez moi Madame Becet !

Nous n’avions pas le temps de nous reposer, le danger était tapi dans les profondeurs de l’île. Nous décidâmes de nous attaquer au petit rocher suspendu. Celui que j’avais touché et dans lequel j’avais ressenti comme un effluve du chant des hommes. Avant de redescendre, nous nous équipâmes de pioches, de masses et de cordes dans une remise que nous indiquèrent les druides. Puis nous prîmes la direction de la salle du cercle. Angus, le Grand Druide était agonisant. Se tenant la poitrine, il nous déclara qu’ils avaient échoué, lui et son ordre, à protéger la mer d’Irlande contre les profonds.

Lire la suite de Appelez moi Madame Becet !